Photo Lydie Largy

Tadaammmm !!! « Tout vient à point à qui sait attendre », vous connaissez le dicton ? Et bien voilà, ça y est enfin, la cuisine est terminée !! Un projet, 6 années …


L’amour rend aveugle


Quand nous avons eu le coup de cœur pour notre maison, nous avions tellement d’étoiles dans les yeux que l’état très « dans-son-jus » de la cuisine ne nous avait pas franchement gênés.

Toute à mes « ma maison du bonheur », « mon jardin du bonheur » et tout et tout du-bonheur, je faisais complètement abstraction de :

  • ces placards en piteux état  dont certaines portes me sont restées dans les mains (bah, c’est pas grave, je vais coudre un rideau),
  • cette fenêtre dont les joints dégoulinaient (regardez, en plissant les yeux on ne voit rien),
  • cette faïence avec ses paysages campagnards  (T’inquiète, ils font des stickers imitation carreaux de ciment, ça va l’faire),
  • cet enduit à la spatule, bien épais et bien sale parce que sans hotte les vapeurs grasses s’évacuent difficilement ( heu, là c’était quand même compliqué de positiver).
  • Quant au sol en pierre blanche, dont chaque tâche avait modifié l’aspect, je m’étais là aussi fait une raison (il est authentique, et puis ce qui est bien, c’est qu’on ne voit pas quand c’est sale… Comment ? Ni quand c’est propre non plus, vous dites ? C’est pas faux 🧐).
  • Et ce n’était rien comparé à l’électricité qui faisait hérisser les cheveux des électriciens (LOL) et le plafond qui fuyait à chaque averse (oh, ça me rappelle l’album de Caroline et ses amis que j’aimais tant, trop bien !)

 Bref, dans cette période Peace & Love, rénover la cuisine n’était pas une priorité.

@nathaliejomard

Ma patience a des limites

1 an, 2 ans,  5 ans…. Bon Did, il faut faire quelque chose là !!!!

Progressivement, malgré mes tentatives décoratives, je suis passée du « zen, c’est cool » au « Bon Did, qu’est-ce qu’on attend là ?! ». Pour bien comprendre les choses, quand on arrive au « Bon Did ! », mon Did sent qu’il vaut mieux se faire discret, c’est donc souvent à ce moment-là qu’il :

  • Doit aller acheter du pain
  • A un RDV super-important-qu’il-ne-peut-pas-manquer
  • Doit tondre la pelouse
  • A quelque chose à dire à nos voisins adorés …

En 6 ans, c’est fou ce qu’il a eu comme RDV et c’est fou comme le yoga et la méditation m’ont été salutaires …

Pendant ce temps-là

Merci ma formation de coach déco

Vous qui me suivez, vous savez que j’ai choisi de me reconvertir professionnellement et que je suis devenue coach en décoration. J’ai donc appris à utiliser Sketchup, et en bonne élève que je suis, je me suis amusée à faire quelques simulations 3D.

Le problème, c’est que lorsqu’on baigne dans la déco, les idées fusent, changent, et aucun projet ne me laissait entièrement satisfaite. La cuisine est donc passée par :

  • Cuisine verte et bois
  • Cuisine verte et blanche
  • Cuisine blanche et bois
  • Cuisine noire et or…

Concrètement, grâce à la 3D, la cuisine en a vu de toutes les couleurs. Dans la réalité elle en a vu de toutes les couleurs aussi, mais dans l’autre sens du terme (Ras le bol de cette cuisine, le jour où ça va me prendre je vais tout jeter dehors 🤬 …Zen Lydie !)

Les choses bougent


Que s’est-il passé pour que ça change ?

Il s’est passé plusieurs choses en réalité :

✨La première, c’est que la décoration de la maison s’est affinée, et le mélange baroque et New Old s’est affirmé dans notre intérieur.

✨La deuxième, c’est qu’à force de faire des recherches pour mes clients ou mes formations, j’ai découvert les crédences dorées (♥️ ), la possibilité de mettre du bois au sol même dans la cuisine, l’originalité des touches baroques (lustres à pampilles, miroirs etc..) .  Nous avons compris que cet univers nous parlait et surtout qu’il donnait un style et une belle harmonie à notre maison.

✨La troisième, mon Did s’est mis à cuisiner. C’est dingue comme il a mieux compris à quel point la cuisine manquait de fonctionnalité (Lydie, il est où le sucre ? Tout en bas dans le meuble, derrière les farines et les céréales. Ben oui il faut tout sortir, ça te pose un problème ? 😈)

On se lance ? On se lance !

Quand mon Did a prononcé ces trois mots, j’ai d’abord cru que quelqu’un avait pris sa place (Qui êtes-vous ? Sortez du corps de mon mari !), je me suis pincée, je l’ai pincé, et non, je ne rêvais pas ! Les choses se sont alors enchainées très rapidement, à commencer par la modélisation de la cuisine qui s’est révélée comme par magie d’abord sur Sketchup puis sur le logiciel d’IKEA (qui part du principe que dans une maison tous les angles sont droits 😳🤬..)

Aussi étonnant que cela puisse paraître, nous avons été d’accord sur tout en ce qui concerne l’agencement et le choix fonctionnel des meubles. C’est ainsi que nous avons aujourd’hui une cuisine qui ne possède pas moins de 27 tiroirs et où chaque chose a sa place (ça se range où ça ? Dans le tiroir ! 😬).

Tout est pensé pour augmenter la fonctionnalité et faciliter l’usage dans les différentes zones (lavage, nettoyage, cuisson, conservation), avec un éclairage optimal par espace (C’est Versailles ici !) et ce, malgré les contraintes structurelles.

Good job mon Did !

Coté travaux

La partie travaux se résumait simplement à : on dépose tout (murs, plafond, sol, électricité) et on reprend à neuf. Seules les arrivées d’eau et évacuations ont conservé leur place initiale.

Nous avons opté pour une entreprise multiservices, dont nous avions de très bonnes références, et notre voisin et ami électricien (le seul qui n’ait jamais fui en faisant un devis électrique chez nous). À eux se sont greffés les poseurs du parquet, et c’est dans une franche camaraderie que se sont enchainés les travaux. Efficacité, professionnalisme, et belles rencontres, on en espérait pas tant !

Coté déco

En ce qui concerne la décoration à proprement parler, le plus compliqué pour moi fut sans conteste le choix des teintes murales. Du vert, oui mais…Du bleu nuit, oui mais…Du curcuma, oui mais…Du blanc alors ?! Oui mais….Et de oui-mais en oui-mais, nous avons finalement opté pour la teinte Citronnelle acidulé de chez Maitre en couleurs, et un blanc chaud qui se marient parfaitement au blanc des meubles.

Inspiration couleurs & matériaux, rapide mais efficace 😉

À défaut d’une crédence en laiton (faute de grives…), la crédence dorée a été réalisée avec la peinture Acryldoré de chez Fluidemail . Cette peinture sans solvant est ultra résistante et peut s’appliquer sur tous supports, en intérieur ou extérieur. Je l’ai tellement aimée, que j’en ai un peu « collé » partout  (Oh, ce serait joli dans cette petite niche, allez hop ! Et ce petit cube ? Allez zou ! Et ce pied de lampe, c’est parti !)

Lydie Largy

Mes suspensions en verre ciselé viennent de chez Cyrillus, le miroir de chez Maisons du monde et le reste (table, chaises, lustres à pampilles, tapis…) sont chinés ça et là . Quelques plantes vertes et terrarium s’ajoutent à l’ensemble pour la touche nature.

Résultat

Aujourd’hui, la cuisine est un vrai havre de paix. On prend un réel plaisir à y cuisiner, à s’y poser tout simplement pour un thé (ou même pour écrire un article pour le blog).

Il aura fallu du temps mais bien nous en a pris car sans cette formation, je n’aurais jamais imaginé une telle cuisine, aussi fonctionnelle. Et lorsque je regarde les plans fournis par une grande enseigne aux anciens propriétaires de notre maison, je me dis qu’on l’a échappé belle …

Alors, heureuse ? Oh oui mon Did 😍😍!!!

Croquis Formation edaa Lydie Largy 12/2020

Comme vous l’avez certainement remarqué, je n’ai rien publié dans le blog depuis très longtemps. N’allez pas croire que je vous oublie, bien au contraire, je pense beaucoup beaucoup à vous ! Mais l’explication est très simple : j’ai replongé dans les études 📚 ! Tadam !! Me voilà repartie pour quelques années de formation en décoration intérieure et design d’espace, suite logique pour une coach déco. Pour ce cursus, j’ai choisi une école d’Arts Appliqués à Distance, l’EDAA https://www.edaa.fr/ qui me permet de continuer mon activité en parallèle.

Les bancs de l’école

« Chaque bonne réalisation, grande ou petite, connaît ses périodes de corvées et de triomphes; un début, un combat, une victoire »

Gandhi

C’est à cette citation de Gandhi que je m’accroche parce que…entre nous…ce n’est pas si facile de reprendre les cours (Mamannnnn!!! Qu’est ce que j’ai fait ?!!!!!!!)

Un retour en école, c’est des professeurs, des cours et des devoirs, des notes et des commentaires. C’est de l’attente en croisant les doigts parce qu’on est certain d’avoir réussi mais bon, on ne sait jamais (et vice versa).
Retourner en école, c’est un peu comme redevenir une petite fille ou un petit garçon, avec ses frustrations et ses récompenses, le « Bon Point » (pour ceux de ma génération) et le « peut mieux faire ». Pour moi qui ai très rapidement demandé mon émancipation face à cette institution, c’est assez cocasse…

Les devoirs

Rame, Rame, Rameurs, Ramez !

Alain Souchon

La formation a commencé très fort avec le croquis rapide et le dessin en perspective. Là, j’avais confiance, même si je ne suis pas une pro du dessin, j’ai quand même déjà pratiqué, c’est donc sûre de moi que je me suis lancée ( Pfff!!, fastoche! J’vais en faire qu’une bouchée de ce devoir ! 💪🏻)

Ahah, la bonne blague, 1MOIS ! Il m’a fallu 1MOIS, une ramette de papier, 3 blocs à dessins, quatre feutres fins (oui, j’exagère un peu 😇) pour sortir un semblant de perspective à deux points de fuite ! Pas de bol pour moi, on nous demande de dessiner notre salon (entre autres) 😳

Comment dire ?… mon salon? Et bien… mon salon est tout tordu, pas un angle droit, une hauteur sous plafond qui change selon qu’on se trouve à droite ou à gauche en entrant, et en plus la décoration est très mixée… Z’auriez pas autre chose à nous proposer ? Un fauteuil crapaud ? Une nature morte? C’est beau ça une nature morte, non ? Ah non ? Zut !

Lydie Largy

Bon allez Lydie ! Tu es une battante, tu ne vas pas prendre peur dès le départ quand même ! (ça c’est ma petite voix, « Conscience » de son prénom )

Les notes et commentaires

Tout le monde est un génie mais si on juge un poisson à sa capacité à grimper à un arbre, il passera a vie à croire qu’il est stupide.

Albert Einstein

Après une dizaine d’essais, j’envoie ces esquisses, simplifiées, mais ressemblantes, accompagnées d’autres croquis. Verdict ? Trop de détails !!! Je prends note des commentaires avec philosophie (🤬😤, c’est qui ce prof ? – Trop de détails, n’importe quoi ! Il sait combien d’heures j’ai passées dessus) . Bref, vous l’aurez compris, rien de tel que de faire du yoga et de la méditation pour relativiser.

Je ne me laisse donc pas abattre (c’est foutu, j’arrête, je suis nulle)et je me lance dans le devoir sur l’analyse d’intérieurs en 30 lignes SVP. Parler de la décoration, du décorateur, du style, du mobilier, des accessoires, de la lumière directe, indirecte et tout et tout.

Je sélectionne mes intérieurs et je me lance, j’envoie et rebelote : c’est pas mal mais la mise en page n’est pas top, le contenu insuffisant (et nianiania et nianiania…) Zen, Lydie Zen (dixit Conscience), inspire, expire, inspire, expire… Je demande quand même un exemple de corrigé et là, stupeur ! ………ma prof avait raison ! 😬

Les progrès

Qui ne se plante pas, ne pousse jamais

Sophie Tal Men, romancière

On continue avec harmonie des couleurs, fraîche, contrastée, monochrome ou avec du gris comme ci-dessous. C’est très agréable, je peins, je découpe, je colle et ma foi, même si je ne suis pas tout à fait en phase avec l’énoncé, ça passe. Ouf !

Les devoirs se suivent, planches tendance, brainstorming, analyses et je progresse à la fois en dessin, mais également en infographie, en gestion de projets (chambre enfant, restaurant pour mes premiers sujets).

Croire en soi

Si vous ne travaillez pas pour vos rêves, quelqu’un vous embauchera pour travailler pour les siens.

Steve Jobs

Trêve de plaisanterie, je suis certaine que beaucoup de ceux qui ont repris une formation se reconnaitront dans ce portrait. Pour ma part, je suis ravie de ce nouveau challenge et ravie aussi que ces écoles à distance nous permettent de les réaliser. « Il faut croire en ses rêves« , je crois en ma vie de décoratrice. Et vous, quel est le vôtre ?

Coucou les amis, vous allez bien ? Prêts à démarrer une nouvelle année sous le signe des petits bonheurs, de la déco et de la créativité ? Alors c’est parti !

 « Mieux vaut tard que jamais », on nous le répète assez non ? Et bien me re-voilà sur le blog, fourmillant d’idées et de nouveaux projets et trépignant d’impatience à l’idée de les partager avec vous. C’est pas beau ça ?

 Aujourd’hui, je voudrais vous parler décoration éco-responsable. Je suis certaine que comme beaucoup, vous êtes de plus en plus sensibilisés à la protection de la planète. Comme moi, vous avez remarqué que cet été fut carrément suffocant et que cet hiver est bien plus doux qu’il ne faudrait. Les arbustes printaniers fleurissent en plein mois de janvier …dans le Jura est-ce bien normal ???

Lire la suite
@bilboquetdeco

Aujourd’hui je serais bien restée sous ma couette, il ne fait pas beau, l’air est humide. Bref, un vrai temps à rester au chaud ! Quoi de mieux que laisser mes pensées vagabonder, lovée sous ma douce couverture ?…. Douce couverture → Toucher chaleureux → Velours → Déco → Mes conseils déco pour 2020 …

😳 Deux minutes plus tard, je suis debout, pas de temps à perdre, je tiens mon article !

Alors, alors ? Que nous prépare la tendance déco pour 2020 ?

Globalement, la tendance s’oriente vers une déco Mix, faite de pièces chinées, de pièces design et de pièces plus contemporaines. La cause environnementale jouant son rôle, l’heure est à l’upcycling, à la brocante avec le design vintage qui fait encore fureur. On ne se cantonne plus à un style, on ose les mélanges, on aime ce qui a déjà eu une vie et c’est tant mieux !

The Hoxton

La tendance Art déco s’installe elle aussi durablement avec ses motifs géométriques, son mobilier mixant bois peint en noir, métal doré et velours.

@home24.de

Et comme pour la mode vestimentaire, on note bien sûr le come-back des années 70, où les couleurs pop, le mobilier tout en rondeur étaient légions. Sans entrer dans le total look, un mix de quelques pièces seventies savamment intégrées dans votre déco seront du plus bel effet.

credit photo Frédéric-Léon ducout

Quant aux matières naturelles, elles persistent et signent. Bois, pierre, lin, métaux, fibres naturelles ont toujours la cote et surfent sur la vague du besoin d’authenticité.

Incontournable n° 1 : Le  bois

Les bois sont bruts, huilés, très fréquemment rehaussés par un soubassement en peinture noire. Les bois blonds sont toujours d’actualité mais ils devront composer avec un adversaire insoupçonné : le bois foncé.

Meuble en palissandre Tikamoon

Jugé ringard il y a encore quelques années, le bois foncé se forge une vraie place dans les intérieurs (notamment grâce au vent 70’s 😉)  Essences de noyer, d’acacia, rééquilibrent la balance qui penchait ouvertement vers les bois clairs de la déco scandinave. Par touches avec des accessoires, avec le mobilier, ou sur les sols, le bois foncé est de toutes les pièces et de tous les styles.

Incontournable n°2 : La Terracotta

@leffetwaouh

Tendance phare de cet hiver, la terracotta est la couleur qui réchauffe les intérieurs. Cannelle, rouille, brun chaud, argile rouge, la Terracotta se décline sur les murs, la vaisselle, les textiles (lins, coton bio, chanvre), les fibres, et particulièrement les accessoires issus de l’artisanat.

Incontournables n°3 : Le cannage et la rabane

Si vous ne l’aviez pas encore remarqué, le cannage fait son grand retour depuis quelque temps déjà. Complètement dans l’air du temps, chic et naturel, il se fond dans chaque style avec une aisance déconcertante. Que ce soit en Art Déco,  dans une déco campagne, récup’, bistrot… le cannage est partout et ce n’est pas fini!

suspension Bianca par Sarah Lavoine

Quant à la rabane, elle avance ses pions petit à petit, on la retrouve dans les décos bohèmes, ethniques, ou japonisantes comme chez Sarah Lavoine qui propose diverses versions de suspensions en rabane. Rhabillez un abat-jour de rabane et vous voilà au top de la tendance à peu de frais 😉

Incontournable n°4 : Le velours

NVGALLERY

Là, je ne suis plus du tout objective car j’adore le velours ! J’aime sa chaleur, son toucher, ses reflets, tout ! Il faut constater qu’il fait partie intégrante des valeurs sûres de la tendance 2020.  Décliné dans des tons de vert, de bleu, de rouille, de jaune, le velours pimente  et réchauffe votre intérieur.

Source Pinterest

Dans une version pastel, rose poudré, vert d’eau, bleu clair, il apporte douceur et apaisement. Vous l’aurez compris, le velours s’invite dans tous les styles ! Et sans être obligé de changer toute votre déco, sous la forme de coussins, de poufs, de rideaux ou encore d’édredons, le velours changera radicalement l’ambiance de votre salon.

Incontournables n°5 : Le papier-peint panoramique et les tentures XXL

Source Pinterest

Difficile de ne pas s’en apercevoir, eux aussi sont très présents. Utilisé sur un pan de mur, pour délimiter un espace, ils permettent de transformer une pièce en quelques minutes. Trompe l’œil, photo noir et blanc, paysages, décors fleuris, exotiques…il y en a pour tous les goûts et tous les styles.

Source Pinterest

Mes adresses préférées : www.scenolia.com  www.lespapiersdeninon.fr www.rebelwalls.com/fr et très bientôt la possibilité de reproduire vos photos chez @bilboquetdeco

Incontournable n°6 : Le verre fumé

Elle décoration

Les luminaires et accessoires en verre blanc ont du souci à se faire en 2020. En effet, la variante fumée arrive en force dans nos intérieurs. Parfait dans un univers où se mixent le contemporain et la récup’, les suspensions multiples en verre fumé se forgent une jolie place en apportant une touche plus feutrée à la lumière.

Incontournable n°7: Les fleurs séchées

@fragrance.paris

Après l’ère de la branche d’eucalyptus, voici venu le temps des herbes de la pampa et des bouquets de fleurs séchées. S’ils ne correspondent pas vraiment aux règles du Feng Shui (😬), ils sont sublimes pour apporter une touche aérienne et bohème dans une pièce. Alors, oublions les règles pour une fois, tant que le bouquet vous plait et vous fait du bien, les énergies ne seront que positives.

Incontournables n°8 : Le marbre et le terrazzo

Matières froides mais incontournables, elles ne sont plus limitées aux sols, cheminées et autres mobiliers des années 30 et 80. Dorénavant, elles se font une place de choix dans les cuisines, les salles d’eau, mais également dans les salons sous la forme de petites tables ou d’accessoires divers. Leur coté froid est réchauffé par le bois auquel on les associe souvent, ou prend une allure chic en l’associant à du métal doré.

Source Pinterest

Vous en trouverez facilement les motifs sur des papiers peints, des stickers, des tissus, permettant ainsi de faire entrer leur cachet dans la maison pour une somme plus modeste.  Mon compte Pinterest/tableau DIY, vous propose des tutos pour créer des objets et accessoires en Terrazzo.

Source Pinterest

Voilà pour mes 8 incontournables de la déco 2019/2020 ! Et vous ? Vous avez repéré autre chose ?

Coucou les amis, aujourd’hui je vais vous parler de relooking de fauteuils Voltaire (ou fauteuils bridge, ou chaises médaillon…) Vous avez été nombreux à réagir à la publication du relooking d’un fauteuil de mon Papa sur ma page Facebook, et je vous en remercie. Du coup je partage avec vous mes petits conseils, ou plutôt mes retours d’expériences puisque comme beaucoup, je suis novice en la matière.

Conseil n°1 : On ose 

Ne vous prenez pas la tête !! Ma devise, c’est « C’est en forgeant qu’on devient forgeron » ; NON, votre fauteuil ne sera pas parfait. NON, il ne sera pas digne du travail d’un artisan tapissier car OUI, c’est un vrai métier, technique, qui demande une formation pointue. Mais quelle satisfaction vous en tirerez lorsque vous direz : « C’est moi qui l’ai fait ! »

Conseil n°2 : On chine

Prenez un fauteuil que vous aurez chiné, n’importe où, mais surtout ÉVITEZ de commencer avec le fauteuil préféré de votre chéri, en particulier s’il lui vient de sa mamie Huguette adorée (On ne sait jamais, il arrive que ça rate, c’est rare, mais ça arrive 😬 )

Choisissez un fauteuil avec une assise en état car le sanglage, la pose des ressorts, la mise en crin sont des techniques complexes et qui demandent des connaissances qui ne s’inventent pas. Personnellement, je m’y suis essayée sur le dernier fauteuil, j’ai encore beaucoup à apprendre en la matière…

Conseil n°3 : On s’équipe un peu

Il est préférable d’avoir un minimum d’outillage :

  • Un arrache-clou et un petit tournevis pour le dégarnissage (le tournevis vous permettra de soulever légèrement les agrafes pour ne pas abîmer le bois)
  • Un marteau de tapissier
  • Une agrafeuse

Munissez-vous également de semences de tapissier de 12mm et 8mm, d’agrafes adaptées à votre agrafeuse (je dis ça parce que c’est du vécu, j’en ai des « tonnes » en stock qui ne serviront peut être jamais…).

Si vous faites le choix d’une finition cloutée, faites l’acquisition de clous tapissiers décoratifs (compter environ 800 clous pour un fauteuil). Vous en trouverez dans votre magasin de bricolage, magasin de tissus ou chez un fournisseur spécifique comme artapisserie.com ou deco-ameublement.com… Il existe aussi des clous factices au mètre, seul un clou sur 5 est à fixer, c’est beaucoup moins authentique mais le rendu est bluffant.

Clous de tapissiers et clous factices

Si vous faites le choix du galon, choisissez le en même temps que votre tissu.

Conseil n°4 : On évite de se ruiner en tissu

Choisissez un tissu d’ameublement de bonne résistance mais sans vous ruiner, au moins si le résultat n’est pas à la hauteur de vos espérances, vous n’aurez pas de regrets.

Pour le fauteuil bridge ci-dessous, j’ai utilisé les chutes de mes rideaux de velours 👍🏻

Relooking avec chutes de tissus

Petit conseil supplémentaire : évitez les tissus à rayures (très difficile à aligner), les carreaux (c’est pire) et dans l’ensemble tout tissu à raccord. Demandez conseil à votre vendeur, il est le mieux placé pour vous aider. Le métrage est à calculer selon le fauteuil, aidez vous du tissu existant et ajoutez une marge de sécurité.

Conseil n°5 : On regarde quelques tutos

Encore une fois, c’est du vécu ! Moi les tutos, j’ai tendance à les regarder après coup, quand c’est trop tard pour bien faire. Bon, je suis comme ça, j’adore tenter les expériences par moi-même, me creuser la tête, faire/défaire/refaire …mais je vous le déconseille quand même, ça ne sert pas à grand-chose 😉 (sinon à se dire « j’aurais peut-être dû regarder ce tuto avant…).  C’est pour cette bonne raison que je vous en propose un que je trouve assez explicite, à visionner sur YouTube :

Il en existe plein d’autres, choisissez celui qui vous correspond le mieux.

Vous pouvez également visionner les vidéos de deco-ameublement.com (plus techniques).

Et n’oubliez pas que Pinterest est une mine d’idée.

Conseil n°6 : On se lance 

Avant de dégarnir le fauteuil, n’oubliez pas de le prendre en photo, ne serait-ce que pour vous féliciter de l’AVANT/APRÈS !

  1. Passez à l’étape de dégarnissage, il faut enlever le tissu mais également tous les clous et agrafes (c’est le plus fastidieux ). Comptez au moins 4h de travail
  2. Décrassez le bois avec un nettoyant spécial, et remettez en teinte, en cire ou en peinture comme vous le souhaitez
  3. Procédez à la pose du tissu comme vous l’explique le tuto ci-dessus
  4. Posez votre galon ou cloutez votre tissu (compter 8h pour les clous)
  5. Admirez le travail !! (et photographiez-le !)

Et surtout, félicitez-vous car vous pourrez enfin dire : C’est moi qui l’ai fait !

Allez, on se donne rendez-vous chez Emmaüs ! Et n’hésitez pas à me faire un retour d’expérience !

A bientôt !!

@wabisabi.inspire

Coucou les amis !  Deux semaines de vacances (on ne se refuse rien !!) et me voici en pleine forme et motivée pour reprendre avec vous mes petits décryptages déco.

Aujourd’hui, pour poursuivre dans la lignée des décos d’inspiration Nature, je voudrais vous parler d’un concept esthétique qui me touche tout particulièrement : Le Wabi Sabi.

Si vous suivez régulièrement ce blog, vous savez que j’aime beaucoup le « parfait imparfait », ou plus précisément je ressens toujours beaucoup d’émotions face aux objets ou aux lieux qui ont un vécu et qui racontent une histoire.

Source Pinterest

Le Wabi Sabi , lui, me replonge dans ma plus tendre enfance, à la campagne chez mes grands-parents, en pleine nature. J’adorais, et j’adore toujours cette maison avec son banc de cuisine en pierre, tout comme l’évier à l’époque que nous brossions énergiquement. Je sens encore l’odeur de la vieille armoire, le grincement de ses gonds, la vieille boite en fer et son précieux chocolat à l’intérieur… Je pourrais en parler des heures tant mes meilleurs souvenirs y sont associés…

Le Wabi Sabi, une philosophie..

Source Pinterest

Le Wabi Sabi est un art ancestral japonais qui consiste à apprécier et à reconnaitre la beauté dans l’imperfection des choses.

Inspiré du bouddhisme zen et du taoisme, le Wabi Sabi est l’association de deux principes :

  • Wabi : Solitude, Simplicité, Nature…
  • Sabi : Usure par le temps, Patine …
Source Pinterest

De par sa philosophie, il compose avec les imperfections et la nature qui nous entourent. Une assiette ébréchée, un banc en bois usé, un vieil établi patiné par le temps…Le Wabi Sabi est avant tout attaché aux choses simples, à l’absence de tout luxe.

De manière générale, c’est une décoration épurée, très zen, contrairement à une déco d’esprit brocante qui – bien que fondée sur les objets anciens -jouerait bien plus sur l’accumulation.

Les matériaux

Dans cet art traditionnel japonais, les matériaux irréguliers, patinés, imparfaits, usés comme le bois, le métal, la pierre, la céramique, le linge en lin sont à privilégier. Ils doivent raconter une histoire, avoir eu une vie et être authentiques… Une assiette brisée sera recollée et ses fêlures seront mise en valeur par de la peinture dorée par exemple…

Source Pinterest

Les couleurs

Source Pinterest

Pour un intérieur typiquement Wabi Sabi, vous l’aurez compris, les couleurs sont des teintes neutres, patinées, vieillies. On privilégie les couleurs terre, les gris vieillis, les blancs cassés, les murs patinés à la chaux pour préserver ou recréer le temps qui passe.

En conclusion

Source Pinterest

Adopter le Wabi Sabi, c’est choisir la simplicité, la nature, l’authenticité,  sans recherche de perfection. Très facile à recréer, c’est une tendance qui arrive en force et qui a l’avantage d’être très économique, ce qui n’est pas négligeable ! Laissez-vous tenter !

Source Pinterest

Coucou les amis ! Oui, c’est vrai, je suis un peu absente ces temps-ci, mea culpa ! Il faut dire qu’entre les projets,  la famille, la chaleur écrasante, et une frénésie créative, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour le blog. Je vous rassure, je n’en ai pas oublié mes articles 😇

Frénésie créative disais-je…..L’été dernier, j’étais dans une phase « tapis rond en jute », j’ai donc fabriqué  des tapis en jute . Cette année,  influence bohème toujours, je suis entrée dans une phase « macramé » et j’ai donc testé différentes techniques… Et pendant que mes mains s’activaient, une question me taraudait. En effet, les magazines déco regorgent de reportages sur les décos bohèmes, Boho Farmer, scandicraft, kinflok, Gypset… Mais concrètement, c’est quoi la différence ? Parce que je ne sais pas vous mais moi, j’y perds un peu mon latin…

Instagram @benjamin.laurie

Qu’à cela ne tienne, j’ai décidé de creuser un peu le sujet et, pour que vous soyez incollables vous aussi, je vous livre le résultat de mes investigations 🧐

Commençons par la tendance Boho Farmer

Mariage réussi entre la déco campagne et la déco bohème, la tendance Boho Farmer fait partie des tendances fortes de 2019.

Source Pinterest

Avec le vert pour dominante principale, un intérieur Boho Farmer  se caractérise aussi par son souffle végétal qui lui donne des airs de jardin. Herbes de la Pampa, suspensions en macramé, plantes fraîches ou séchées, le végétal est un des éléments phare de ce style.

Instagram @artis_evenements

De ses racines campagnardes, le style Boho Farmer reprend les meubles patinés par le temps, les objets chinés, le linge en lin lavé, les plaids en laine, les meubles en cannage…

Source Pinterest

Pour la touche bohème, on distille des souvenirs de voyages, des affiches tissées exotiques, des tapis ethniques, un hamac …

La tendance Boho Farmer tient son caractère des objets vintages, chinés, chaises en métal oxydé, meubles aux peintures écaillées, vieilles cartes … Ici, chaque meuble et chaque objet apporte une histoire, un vécu.

Passons maintenant à la tendance scandicraft

Après un règne de plusieurs (longues) années, la déco scandinave avait (vraiment) besoin d’un nouveau souffle. C’est chose faite avec la tendance scandicraft. Contraction de scandinave et craft (« artisanat » en anglais), le scandicraft est un mix entre le style scandinave et la déco artisanale. Bien entendu,  la fonctionnalité, la simplicité et la féminité sont toujours de mise dans cette nouvelle version, on ne change pas une équipe qui gagne !!

Des codes de la déco scandinave, on conserve la blondeur des bois, les lignes épurées, les couleurs pastel ultradoux  que l’on pimente avec des touches couleurs plus affirmées (ocre, rose, terracotta…).

Pour le côté artisanal, les meubles en cannage y trouvent une place de choix, tout comme le  rotin, les fibres naturelles, les objets en céramique…

La tendance scandicraft est parfois associée au mouvement Gyspset  (gypsie et jet set). Dans cette variante, les souvenirs de voyages, les pièces chinées, et les couleurs ocre beige et terracotta, ajoutent une touche plus bohème à l’ensemble.

Source Elle Décoration

 Et la tendance kinfolk alors ?

Source Pinterest

La tendance kinfolk est avant tout un mode de vie  inspiré des Amishs (communauté connue pour mener une vie simple et austère), de l’art de vivre à la française, à la grecque ou à l’italienne (cuisine du terroir, bon vin, grande tablées…)

Instagram @artis_evenements

La décoration kinfolk fait son marché dans plusieurs styles :

  • Dans le style campagne (comme le Boho Farmer), avec ses bois bruts, ses objets marqués par le temps, chinés, fabriqués mains…
  • Dans le style bohème et ethnique, avec des tapis, des souvenirs de voyages, des objets artisanaux…
  • Elle pioche aussi dans le style industriel pour ses lieux atypiques et ses meubles de métiers détournés mais laissés dans leur jus bien sûr !
Source Pinterest

Et pour conclure en beauté, voici un petit mémo :

Boho Farmer : mix des styles campagne et bohème

Scandicraft : mix du style scandinave et de la déco artisanale

Kinfolk : mix des styles campagne, bohème et industriel

Et voilà, vous savez tout ! Il ne me reste qu’à souhaiter de très bonnes vacances à tous les aoûtiens ! À bientôt ! 🏝🌞😎

Source Planète Déco

Il y a quelques années, j’ai été fauchée par le fléau de notre décennie : le bien nommé Burn Out . « Fauchée » est vraiment le terme adéquat, toute ma vie en a été bouleversée, physiquement, psychologiquement, professionnellement, humainement…tout a basculé.

Nathalie Jomard

Cette expérience m’a cependant apporté beaucoup de choses positives. En particulier, j’ai appris à me mettre en mode slow…

Prendre le temps, lâcher-prise, respirer, méditer et apprécier les petits bonheurs de la vie sont devenus des réflexes quotidiens. La communion avec la nature et ses ressources fait également partie de mes convictions.

Vous l’aurez compris, je suis une adepte de la slow life.

D’où vient le concept slow ?

Le concept slow est né en Italie dans les années 80 avec le mouvement slow food. En parfaite opposition au Fast food, le Slow food invite à se reconnecter avec les aliments sains, à prendre le temps de les cuisiner et de les savourer…Bref !  l’opposé de notre rythme de vie actuel où le « toujours plus, toujours plus vite.. » règne et où les petits plats en barquette remplissent nos congélateurs.

Slow Food

Le « slow » s’est depuis étendu à de nombreux domaines et bien sûr, il touche aussi la décoration intérieure.

Comment se définit la slow décoration ?

La slow décoration obéit avant toute chose à des valeurs éthiques et environnementales.

Source Planète Déco

Les matériaux utilisés sont toujours des matériaux respectueux de la nature : bois issus de forêts éco gérées, peintures sans solvants, matières naturelles,  fibres  biologiques…

Quant à la production, elle veille au respect des conditions de travail des artisans et à leur santé, mais dénonce également le travail des enfants.

La slow déco et l’upcycling

Dans la logique slow déco, l’upcyling trouve une place de choix. L’upcycling (recyclage par le haut) consiste à donner une deuxième vie à un objet plutôt que de le jeter.

lydielargy

Et tout peut être upcyclé ! Du simple décapage/petit coup de peinture jusqu’à la transformation complète, l’upcycling permet de donner libre cours à votre créativité. Le mot d’ordre est : Lâchez-vous ! Ne vous mettez pas de frein, et faites-vous confiance, tout le monde peut le faire, il suffit d’y croire ! Et votre nouvel objet vous dira Merci 😉

La slow déco et les matières naturelles

Source Marie Claire Idées

En slow déco, le bois brut règne en maître absolu. Il est omni présent dans les sols, le mobilier et les objets décoratifs. Apportant une atmosphère chaleureuse, il se marie parfaitement avec d’autres matières tout aussi naturelles telles que terre cuite, grès, pierre, faïence…

Pas de slow déco sans fibres naturelles !

@hykko_paris

Suspensions et meubles en rotin, sols et tapis en jonc de mer, linge de maison en coton, lin, chanvre bio… dans la slow déco, le naturel est au sommet de son art !

Une décoration minimaliste

Source Pinterest

En mode slow, le minimalisme est une priorité. Les lignes sont simples, épurées, sans aucune surcharge. La slow déco invite au bien-être et à l’esprit libre, en toute simplicité et harmonie.

Slow déco, côté couleurs

En slow déco, ce sont les couleurs terre qui règnent en toute logique. Les blancs, les rouilles, les verts, les beiges, les pastels veillent à l’apaisement et à l’harmonie avec la nature.

La slow déco et ses accessoires

Source Pinterest

Les accessoires et objets de décoration sont souvent issus de petites productions artisanales, ou DIY (Do It ). L’objet, façonné à la main par soi ou par un artisan, trouve ici toute sa place.

Afin d’augmenter la sensation de bien-être dans une slow déco, les accessoires métallisés, dorés, argentés, en laiton,  reflètent et diffusent doucement la lumière ; tout comme quelques bougies disposées çà et là.

Les plantes vertes dans la slow déco

Source Pinterest

La slow déco, c’est aussi et surtout la nature dans la maison. Invitez la verdure dans vos intérieurs en y installant des plantes vertes ! Symbole de vie, de santé, de vitalité, elles contribuent aussi à purifier l’air de la maison.  Pourquoi hésiter ? Elles ont tout bon !

Source Pinterest

Pour conclure, la slow déco est une déco simple, épurée, naturelle, et respectueuse de l’environnement où il fait bon vivre et se ressourcer. Source de bien-être et de zénitude, elle est le sas de décompression indispensable à nos vies trépidantes ! À bon entendeur !

Olliella source @ le petit souk

Le 21 juin, c’est l’été, c’est la fête de la musique, c’est aussi le jour de la naissance de Mayvis, jolie petite fille qui fait le bonheur de ses parents et de toute notre grande famille. Il faut dire qu’elle a pris son temps, pas question de perdre le moindre jour bien au chaud dans le ventre de maman. Si petite et déjà chipie 😉 …

Bien sûr, chaque nouvelle naissance réveille mon âme de décoratrice, je pense au petit nid douillet qu’auront fébrilement préparé les futurs parents et là, tous mes sens se mettent en alerte !!

Vous comprendrez donc que je ne pouvais pas résister à l’envie de partager avec vous mes coups de cœur e-shop en la matière. Mobilier, accessoires, jouets …, découvrez ce qui me fait craquer !

Eco Friendly

Soucieuse, comme beaucoup, de l’environnement dans lequel évolue l’enfant, j’ai bien entendu un premier conseil à donner, c’est de privilégier le recyclage. Troquez, échangez, réutilisez, c’est bon pour la planète ! Le berceau en rotin est un bon exemple de recyclage déco, du plus bel effet dans une chambre vintage. Et cerise sur le gâteau, c’est ultra tendance !

Si toutefois vous ne trouviez pas votre bonheur dans les brocantes environnantes et/ou que vous préfériez vous tourner sur du mobilier neuf, découvrez ici une petite liste de mes e-shops favoris et si possible eco friendly.

Womb concept

https://www.wombconcept.com/

Initiales de World Of My Baby, cette boutique en ligne – ainsi que ses deux concept-Stores Paris et Aix en Provence – vous propose tout ce qu’il vous faut pour les enfants. La fondatrice Sarah Eer sélectionne méticuleusement ses marques et ses designers. Numéro 74, Olliella, Leander et bien d’autres, de quoi réveiller vos envies de déco !

Léo le pirate

https://www.leolepirate.com/shop/

Comme ils le disent si bien dans leur bio, les marques proposées ici ont toutes ce petit truc en plus qui fait craquer ! Irrésistible !!

File dans ta chambre

https://www.filedanstachambre.com/

Vous n’aurez que l’embarras du choix dans cet e-shop qui recense plus de 170 marques, connues ou à peine sorties de l’œuf…

Le petit souk

https://www.lepetitsouk.fr/

En voilà un qui porte bien son nom, Petit Souk, c’est vraiment le cas 😉! Je ne suis pas super fan du site mais il suffit de se rendre dans une des boutiques pour comprendre qu’il y a là mine d’idées déco pour les enfants, de quoi les emporter dans le monde de l’imaginaire et de la magie !

Alfred et Compagnie

https://www.alfredetcompagnie.com/

Marque 100% française, des ch’tis (mes racines !!), il ne m’en fallait pas beaucoup plus pour la sélectionner ˆˆ Alfred et Compagnie c’est l’histoire de deux papas soucieux de la qualité de l’environnement de leurs enfants, qui décident un jour de se lancer dans le mobilier design, éco-conçu, et garanti écologique. Bois en provenance de forêts éco-gérées et peintures à base d’eau certifiées non toxiques et sans solvants, produits fabriqués en France ou en Europe pour limiter les émissions de carbone…bref, de quoi ravir les plus écolos d’entre nous !

Petite Amélie

https://www.petiteamelie.fr

Non pas parce que le prénom est celui de ma nièce chérie mais parce que Petite Amélie est une enseigne née à Lyon – où se trouve son concept store – qui propose des jouets intemporels en bois, et toute une gamme de mobilier à faire pâlir d’envie ! Du lit cabane, en passant par le cheval à bascule, vous vous régalerez rien qu’en visitant le site !

Lilipinso

http://www.lilipinso.com/

Petite parenthèse ici puisque Lilipinso est avant tout spécialisé dans le revêtement et la décoration murale, mais impossible de faire l’impasse tant le choix de produits est intéressant. Vous n’aurez que l’embarras du choix en ce qui concerne les papiers peints, les affiches, les stickers et tout ce qui concerne la décoration murale dédiée aux enfants. Quant à la peinture, Lilipinso distribue la marque Little Greene, peinture haut de gamme respectueuse de l’environnement, au rendu performant (14m2/L contre 10m2 pour les marques classiques). Vous pouvez d’ailleurs commander gratuitement les nuanciers sur le site.

Kids love design

https://www.kidslovedesign.com

Encore une enseigne française, installée à Divonne les Bains, avec à sa tête une jeune maman entrepreneuse. Mobilier, décoration, jouets, et blog, Kids Love Design vous invite à découvrir des marques telles que Kutitaï, Œuf NYC, Les Gambettes et j’en passe…

Passons au petit bonus…

Mathy by bols

https://www.mathy-by-bols.be/fr

Juste pour le plaisir des yeux, allez découvrir cette marque belge sans plus tarder. Vos enfants en rêvaient, ils l’ont fait ! Des lits sous toutes les formes : cabanes, roulottes, caravanes… Cette marque – distribuée par certains e-shops cités plus haut – entre dans le domaine du rêve, et franchement on retomberait bien en enfance juste pour pouvoir en profiter 🤗 !! Et en plus, l’entreprise est certifiée PEFC, les peintures et matériaux sont écologiques, que demander de mieux ?

Cette petite sélection vous a plu ? Vous avez trouvé votre bonheur ? Partagez cet article avec vos amis !

Source Pinterest

Belle semaine à tous, sous le signe de la canicule !!

Source Pinterest

Coucou tout le monde ! Je profite du beau temps pour m’installer à l’extérieur, sous le chant des oiseaux, quel bonheur ! Une tasse de thé, un morceau de pain et deux carrés de chocolat (oh! La gourmande ^^) je crois que j’ai tout ce qu’il me faut pour vous parler Feng Shui et harmonie 😉

Pour cette dernière étape dans notre voyage au sein des bonnes énergies, nous allons essayer de comprendre comment aménager vos chambres à coucher de manière à ce que celles-ci jouent pleinement leurs rôles de zones de repos, de récupération et d’intimité.

Source Pinterest @aufildescouleurs

C’est prouvé, une personne sur trois souffre de troubles du sommeil, dont un tiers d’insomnies. Le manque de sommeil a pourtant des répercussions très néfastes sur le bien-être et la qualité de vie, sans compter les conséquences sur notre état de santé. L’enjeu est donc très important.

Petit test pratique

Une fois n’est pas coutume, je vous invite à faire le diagnostic de votre chambre. En tout premier lieu, réfléchissez à votre sommeil : jugeriez-vous qu’il est bon ? Réparateur ? Vous vous levez frais et dispo ? Vous vous détendez quand vous êtes couchés ? Faites- vous des cauchemars ? Souffrez-vous de douleurs chroniques ? Etc…

Crédit photo Nathalie Jomard

Prenez le temps d’analyser vos réponses

Passez maintenant à la deuxième phase de ce test qui consiste à prendre en photo votre chambre. Pourquoi la prendre en photo ? Tout simplement parce qu’elle met une distance entre votre regard et votre intérieur, et permet de voir des détails que l’on ne voit plus dans la réalité.

C’est, en effet, une méthode très efficace que nous utilisons en coaching et en home staging pour faire comprendre aux personnes ce que ressentent les visiteurs. Et c’est très frappant de vérité…. Vous constatez certainement déjà beaucoup d’éléments qui n’ont pas vraiment leur place dans cet espace, n’est ce pas ?

Aménagement à éviter pour une chambre Feng Shui…

Le rôle de la chambre

Rappelez-vous, la chambre parentale doit répondre à sa fonction première qui est de recharger les énergies.

Plutôt Yin, elle ne doit être que douceur, cocooning et un espace dédié à l’amour du couple. Elle n’est donc ni votre bureau, ni une annexe de la chambre de vos enfants et encore moins un lieu de divertissement virtuel. Exit donc les téléviseurs, tablettes, photos des enfants, dossiers en cours…

Comme vous le savez, pour un sommeil réparateur, la température idéale se situe entre 18 et 20°C. La pièce doit être aérée tous les jours et le soleil doit pouvoir y rentrer. Allez, allez ! On ouvre les volets et les rideaux !

Source Pinterest

Bien entendu, la chambre est soigneusement désencombrée, nettoyée, dans le cas contraire le Sha (énergie néfaste) s’y installerait avec beaucoup de plaisir…

Côté aménagement

La disposition et le choix des meubles jouent un rôle fondamental sur la circulation du Chi, donc sur la qualité du sommeil.

Le lit

Commençons par l’emplacement de votre lit : positionnez-le de façon à ce que la tête de lit soit située le plus loin possible de la porte, permettant ainsi de voir qui entre lorsque vous êtes allongé.

Ne le situez jamais face à la porte, en Feng Shui on considère que seuls les morts partent les pieds devant…

 Il ne doit pas non plus être placé entre la porte et la fenêtre car il serait continuellement traversé par un courant d’énergie Yang, trop stimulant.

Source Pinterest

La tête de lit

La tête de lit est très importante car elle signe la protection. Elle s’appuie toujours contre un mur, symbole de soutien.

A contrario, placer une tête de lit sous une fenêtre est très insécurisant; de même qu’une étagère fixée au-dessus du lit, ou des rangements comme on peut le voir certaines fois.

Source Pinterest

Dans la mesure du possible, évitez de placer votre lit sous une poutre ou une pente de toit. Cette configuration augmente le risque de douleurs chroniques. Si cela vous est impossible, essayez d’atténuer au mieux en peignant la poutre pour qu’elle se confonde avec le plafond, ou en plaçant un voilage par-dessus afin de la masquer.

Les tables de chevet

Le Feng Shui n’aimant pas les lignes trop droites, (rappelez-vous la flèche du Sha). Par conséquent, les tables de nuit rondes ou courbes – et désencombrées- sont à privilégier.

Et pour que le Chi puisse se promener à son aise, veillez à laissez libre le dessous de votre lit.

Miroir, mon beau miroir…

Dernier petit conseil : bien qu’il soit très apprécié en décoration, le miroir n’a pas sa place dans une chambre, il renvoie de l’énergie Yang et a tendance à éloigner les conjoints les uns des autres, particulièrement s’il reflète le lit…

Source Pinterest

Dressing ?

Comme vous l’avez certainement lu dans l’article sur la suite parentale, le dressing ouvert est, quant à lui déconseillé car il augmente la charge mentale.

Côté matières, couleurs et accessoires.

 Préférez des couleurs et des matières Yin. Du bois plutôt que du métal, des couleurs pastels et douces plutôt qu’énergisantes car elles créent un environnement calme et apaisant. Choisissez du linge de lit dans des matières naturelles, moelleuses et confortables.

Eclairage

Quant à l’éclairage, il se doit d’être doux, propice au repos et à la détente. L’éclairage général n’est pas obligatoire, je vous conseille plutôt des lampes d’ambiance, suffisantes toutefois pour pouvoir lire sereinement.

Décorations murales

En ce qui concerne vos murs, si vous souhaitez accrocher des photos, des tableaux, tout ce qui représente l’Amour est un bon présage pour le couple.… C’est le moment de sortir vos dernières photos de vacances, en amoureux bien sûr 😉

Cette fois, vous savez tout, ou presque ! Vous détenez maintenant les clés pour installer et maintenir une belle harmonie dans vos intérieurs.

Belle semaine à tous sous le signe du bien-être et à la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !